horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

Le savoir vivre chez les Cambodgiens

Comment se comporter mieux au Cambodge?

D’après- vous, quels sont les éléments les plus essentiels qui forment un voyage de rêve ? Le budget financier assez gros, les services hôtelleries et de restauration de bonne qualité ? Les paysages magnifiques, les sites splendides ou bien le climat et météo favorable ? Nous pensons que les éléments mentionnés ci-dessus sont très décisif mais pas suffisants. A notre avis, pour passer bien vos vacances dans un nouveau pays, ce qui est plus primordial, ce que vous pouvez être au courant des us et des coutumes, autrement dit les savoir- vivre dans ce pays pour éviter les chocs culturels qui mènent des situations embrassées. Dans le but de vous aider à acquérir des connaissances de bases sur les habitudes des Cambodgiens, nous vous partageons quels que points importants comme suit :

Saluer quelqu’un

savoir-vivre-au-cambodge

Sompiah – le salut traditionnel cambodgien

Dans les pays occidentaux, le fait que l’on s’embrasse et fait les bises est tout à fait normal mais dans les pays asiatiques comme au Cambodge, les bises et embrassades sont encore et souvent considérées comme extrêmement gênantes même en guise de bienvenue ou de remerciement. Alors, la question posée est de savoirs comment les Cambodgiens se saluent au quotidien. Le salut traditionnel cambodgien est le sompiah, il se fait en joignant les mains l’une contre l’autre, et en s’inclinant légèrement, tout en regardant votre interlocuteur dans les yeux. Plus l’inclinaison est profonde et les mains hautes, plus le respect est marqué, surtout lorsque vous rencontrez un officiel ou une personne âgée. Parfois, surtout dans les grandes villes, certains hommes se serrent la main à l’occidentale. Les femmes, elles, saluent toujours de façon traditionnelle. Il est à noter qu’appeler les gens directement est impoli. Donc, appelez toujours une personne par son nom précédé “Madame”, “Monsieur” !

Dans les temples

Comme partout au monde entier, vous devez respecter des règles dans les lieux religieux. Portez une tenue adéquate ! Quel que soit vous êtes homme et femme, vous devez être vêtu des épaules jusqu’aux genoux. Il faut enlever vos lunettes de soleil et surtout vos chaussures. Si vous voulez vous s’asseoir par terre, ne mettez pas les jambes croisées ou tendues. Asseyez-vous les pieds derrière et inclinez-vous légèrement en avant ! Si vous êtes assis en face d’un bonze, ne désignez jamais un bonze du doigt. Vous devez contourner le Bouddha par la gauche, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il ne faut pas tourner le dos au Bouddha ni pointer vos pieds dans sa direction parce que cela est très mal vu.

A la table

Les discussions sérieuses sont à proscrire au cours du repas. Il serait plus judicieux de ne pas aborder des sujets d’ordre politique (éviter de critiquer la famille royale) et autres sujets qui fâchent (prostitution, religion…). L’histoire, les sites à visiter, la culture, les arts, la tradition et la santé de la famille sont en effet des bons sujets de conversation.

Il est tout aussi impoli de refuser simplement quelque chose que de finir son assiette ; quelqu’un qui finit son assiette signale que ce n’est pas suffisant. Il faut donc s’arrêter à temps et laisser plus, par politesse, plus qu’une portion. Ne piquez jamais vos baguettes verticalement dans un bol de riz : cela rappelle aux Cambodgiens l’encens qu’ils font brûler dans les temples à la mémoire de leurs ancêtres. Si vous utilisez un cure-dent, il est d’usage de cacher la bouche avec l’autre main.

Dans la rue

Quand vous marchez dans la rue cambodgienne, il n’est pas rare de voir des mendiants parmi lesquels certains sont de mutilés de guerre qui dépendent de la générosité des passants. Vous pouvez les satisfaire avec quelques centaines de riels. Il est coutume de leur donner de l’argent (un billet de 500 riels suffit). La radinerie, a fortiori de la part d’un Occidental, est une honte. Mais il faut faire attention de ne pas donner l’argent aux jeunes mendiants : ils peuvent gagner l’équivalent de 25 $US. Cet argent ne reste pas très longtemps dans leur poche puisque la plupart d’entre eux font partis d’un réseau de trafiquants !

Si vous voulez vous balader dans les rues au Cambodge sans y être mal vu ni susciter les curiosités des natifs, n’oubliez pas à vous habiller en tenue négligée. Les Cambodgiens ont une nature très ludique, qui s’applique aussi bien dans leur comportement que dans leur tenue vestimentaire. Évitez donc les tenues provocantes !
Ne prenez jamais quelqu’un en photo sans lui avoir demandé la permission au préalable.

En public

Dans la tête de la plupart des Khmers, ils ont le stéréotype envers les Occidentaux, c’est un peuple riche, bien vêtu et à l’apparence soignée. Donc, comportez de la façon correspondant à l’image qu’ils s’en font.

Pour les Cambodgiens, les pieds sont la partie la moins noble du corps, à l’opposé de la tête, qui est la partie la plus noble. Évitez donc de fermer une porte avec le pied, de mettre les pieds sur la table, ou encore de diriger votre pied vers quelqu’un. Évitez de toucher la tête d’une personne (même d’un enfant), ce geste étant considéré comme une injure.